3 conseils pour garantir une sortie effective de vos freelances

Pour la plupart des entreprises, lorsqu’un employé permanent part pour de nouveaux horizons, les entretiens de sorties, les discours de félicitations, les célébrations de départs et les contacts continus via des programmes d’anciens collègues classiques s’imposent parfois d’eux-mêmes. En revanche, cela n’est pas toujours le cas lorsque ce sont des Freelances qui partent.

Alors que le recrutement d’effectifs non-permanents se développe autour du monde et que ce type de travail flexible devient le nouveau normal pour beaucoup d’entreprises, il est important que votre procédure interne, votre stratégie d’off-boarding pour être plus précis, ne soit pas démodée. Vos politiques doivent évoluer et être alignées à un monde du travail en constant changement, car dans le cas échéant vous mettriez votre réputation en risque au sein des candidats temporaires et en freelance ce qui nuirait à votre communication auprès de futurs talents.

Votre réputation au sein de cette communauté sera construite sur ce que les premiers freelances, avec qui vous avez travaillé, auront à dire sur vous lorsqu’il s’adresseront aux recruteurs, leurs amis, leurs familles et ainsi de suite. Vos anciens freelances également n’auront pas peur d’aller sur des forums en ligne, des marchés de freelances tout comme les réseaux sociaux tels que Facebook ou Linkedin, car il savent que ce sont les premiers endroits dans lesquels les autres freelances mèneront leurs recherches sur de futurs employeurs.

3 conseils

La manière dont vos freelances sont traités, et ce, dès leur arrivée jusqu’à leur dernier jour est crucial pour votre réputation en tant qu’employeur. Vous avez le choix entre laisser le freelance partir sans un bruit avec quasiment aucun « merci » ou « au revoir », ou le choix de procéder à un off-boarding aussi bien réalisé que le serait celui d’un de vos employé permanent.

Alors, voici nos 3 conseils pour garantir une sortie effective de vos freelances :

      1. Communiquez le départ de vos freelances

Cela semble évident, mais d’abord et avant tout, il est important que vos collaborateurs sachent que le freelance quitte l’entreprise avant son départ, peu importe la durée de la mission de ce dernier au sein de l’entreprise. Si leur dernier jour arrive et que personne n’est au courant, vous risqueriez de les faire se sentir invisibles, peu appréciés et comme si ils n’avaient jamais vraiment fait partie de l’équipe. D’un point de vue pratique, leurs collègues n’auront pas la chance de leur dire au revoir proprement, en leur donnant leurs coordonnées pour les garder dans leurs réseaux ou de leur poser des dernières questions avant leur départ.

En effet, faites savoir aux membres de l’équipe la date exacte du départ de vos freelances et lorsque vous le faites, redonnez-leur les compétences que ces derniers ont apporté à l’équipe, le rôle majeur qu’ils ont joué dans d’importants projets et par-dessus tout, de les remercier publiquement de leur important travail. De simples attentions telles qu’une carte, un déjeuner de départ ou un petit cadeau peuvent faire la différence. L’important est de faire savoir à vos freelances qu’ils étaient une valeur ajoutée et que votre équipe puissent reconnaître celle-ci du mieux qu’elle le peut.

      2. Prenez en compte leurs retours

Comme nous en avons fait allusion au début de cet article, les entretiens de sorties sont aussi importants pour les freelances que ceux faits pour vos employés permanents car ils donnent la chance de connaître vraiment ce qu’il en est d’être freelance au sein de votre entreprise. Essayez de jauger les questions que vous trouverez plus bas et utilisez les réponses comme indicateurs concernant l’amélioration de votre stratégie d’on-boarding et d’off-boarding et toutes les caractéristiques entre ces deux phases :

  • Se sont-ils sentis accueillis et intégrés dans la culture d’entreprise, avec un accès à tout ce dont ils avaient besoin pour atteindre leurs objectifs?
  • Ont-ils atteint tout ce qu’ils espéraient réaliser durant leur mission ?
  • Dans quelle mesure ce contrat a amélioré leur future employabilité en tant que freelance ?
  • Reviendraient-ils dans l’entreprise si le bon poste leur était offert ?
  • Vous recommanderaient-ils en tant qu’employeur auprès d’autres freelances ?
  • Existent-ils d’autres zones dans lesquelles leur expérience aurait pu être améliorée ?

Beaucoup de ces facteurs, sont des éléments clés pour l’appréciation du lieu de travail, et souvent efficaces lorsqu’ils sont utilisés comme critères de notations sur des sites d’analyses en ligne tels que Glassdoor. Par conséquent, il est vital que vous preniez également en compte les retours négatifs. Même si les freelances auront pu sentir qu’ils ont eu une mauvaise expérience avec vous, ils apprécieront au moins que vous leur donniez la chance de partager leur point de vue, plus particulièrement si quelque chose est fait pour garantir que ce genre de chose ne se reproduise plus.

      3. Gardez la relation ouverte

Il est important de se souvenir que les freelances possèdent leur propre activité et que ces derniers apprécieront toutes démarches que vous entreprendrez pour augmenter la probabilité de garantir leurs futures missions.

Alors, soyez pertinents lorsqu’il s’agit d’apporter aux freelances des retours constructifs via le recruteur qui les a placés ainsi qu’une référence minutieuse. La caractéristique clé d’un freelance est son réseau de contacts, ainsi si vous êtes dans une position vous permettant d’être présenté à de connaissances utiles, profitez-en. Pensez bien à vous connecter sur les profils de ces personnes via les réseaux sociaux professionnels et faites la promotion de n’importe quelle compétences ou réussites qu’elles y ont citées. Si votre porte est toujours ouverte et que vous êtes satisfait de les accueillir de nouveaux pour de nouvelles missions, faites-le leur savoir.

Dans le monde des freelances, les mots se répandent très rapidement, et l’efficacité de votre stratégie de sortie peut déterminer l’aspect positif de ces mots. Par conséquent, ne faites pas l’erreur fatale de faire partir rapidement vos freelances dès que leur mission est terminée. Au contraire, investissez du temps pour qu’ils se sentent estimés, écoutés, et pour qu’ils aient pu augmenter leur future employabilité et ainsi quitter votre entreprise en chantant vos louanges en tant qu’employeur de marque pour les freelances.


Vous êtes un employeur à la recherche de nouveaux talents ou un freelance à la recherche d'un nouvel emploi dans les domaines suivants: Pharma & Biotech, Dispositifs médicaux, Chimie, Agroalimentaire ? Nous pouvons vous aider dans votre recherche. Si vous avez des questions ou pour obtenir des conseils, n’hésitez pas à nous contacter ou à jeter un oeil à nos opportunités d'emploi en cliquant ci-dessous:

4 outils technologiques pour améliorer votre télétravail.

24 avr. 2020

Forcés à une transformation digitale en accéléré, pour certains le télétravail est un concept nouveau auquel il est difficile de s'adapter. Dans cet article nous avons dressé une liste de 4 outils technologiques qui pourraient vous être utiles en cette période de télétravail.

Tags: COVID19

10 conseils pour avoir un impact positif au cours des 90 premiers jours de votre nouvel emploi

01 mai 2019

Lorsqu'il s'agit de donner le ton et d'avoir un impact, les 90 premiers jours sont cruciaux. Voici dix conseils devraient vous donner des idées sur la façon de tirer le meilleur parti possible des premiers mois au sein de votre nouvel emploi.

Recruter sans rencontrer

20 avr. 2020

En cette période exceptionnelle où le télétravail est au cœur de nos métiers, nous devons être flexibles et savoir nous adapter. Pour permettre à nos clients d’avancer sur leurs projets, la solution est ainsi de proposer de recruter des candidats sans avoir à les rencontrer physiquement, et ce qu’il s’agisse de recrutement en CDI ou de prestation de service, notamment à travers le freelancing.

Tags: COVID19

Real Life Sciences - Nouvelle enquête sur les salaires 2019

01 avr. 2019

Participez à la nouvelle enquête sur les salaires pour les secteurs pharmaceutiques, des biotechnologies et des dispositifs médicaux et vous aurez un aperçu actualisé du paysage européen au sein de l’industrie des sciences de la vie et de la santé.